La résurrection de septembre 2015

À toi mon autre révolu,

Du futur, je t’observe confier ton coup de cœur lecture pour Millénium 4 à notre journal en écrivant :

« Cher journal des émotions,

Comme des millions de lecteurs dans le monde, j’ai succombé au charme de l’œuvre de Stieg Larsson. Il est indéniablement l’un des auteurs majeurs de la littérature des années 2000. Sa trilogie Millénium m’a séduit il y a cinq ans par ses intrigues denses et ficelées à la perfection. Je devins profondément attaché à Mikael Blomkvist et à Lisbeth Salander, ses deux personnages principaux. Un virtuose du journalisme d’investigation et une jeune pirate informatique au talent éblouissant. Ils sont un mystère l’un pour l’autre et forment une équipe improbable avec une harmonie paradoxale. Le chagrin m’envahit en réalisant que Stieg Larsson décéda tragiquement en 2004 avant d’avoir pu terminer l’écriture du quatrième roman de sa série Millénium. Ayant remis à son éditeur ses trois manuscrits juste avant sa mort, il n’eut pas non plus le temps de goûter au succès planétaire de son œuvre. Sachant que l’auteur suédois avait bien avancé sur l’écriture du quatrième volet, je me sentis orphelin de Mikael et de Lisbeth. En janvier 2012, rempli de mélancolie, je refermai son dernier livre en versant une larme intérieure à l’idée qu’ils aient rendu l’âme avec leur auteur. Jamais je n’aurais imaginé qu’en septembre 2015 j’assisterais à une résurrection magistrale.

À plusieurs reprises ces dernières années, j’ai lu des articles relatant les intentions des héritiers de Stieg Larsson de faire appel à un autre romancier pour écrire la suite de Millénium. Un projet auquel je ne croyais pas. D’une part parce que ces informations relevaient plus de supputations que de faits avérés, d’autre part je trouvais impossible qu’un auteur puisse prendre le relais d’une telle œuvre avec succès. Stieg Larsson est unique. Mais à la mesure de l’étendue du talent de David Lagercrantz, je ne pouvais que remercier les héritiers de l’auteur défunt, de lui avoir trouvé un tel successeur. En ressuscitant avec brio Mikael et Lisbeth, ce David me fit passer du scepticisme à l’euphorie au sujet de ce quatrième volet de Millénium. Pour cette suite brillamment réussie, David Lagercrantz n’a pas fait du Stieg Larsson. Il a pris les ingrédients de la recette d’origine, et a créé sa propre recette en toute authenticité. Une aubaine pour des plaisirs de lecture renouvelés, avec des suspenses alléchants et savamment développés à chaque page. Comme pour chaque livre m’ayant littéralement transporté, j’eus le réflexe de ralentir ma lecture en arrivant presque à la fin, par envie prononcée de rendre l’aventure plus longue en savourant chaque phrase dans sa profondeur. En refermant ce chef d’œuvre, je réalisai que Mikael et Lisbeth n’étaient jamais morts. Car l’œuvre de Stieg Larsson était déjà dans la postérité bien avant son décès. La tristesse et la mélancolie n’ont pas leur place dans la splendeur de l’éternité artistique. Avec Millénium 4, David Lagercrantz apporta une nouvelle dimension à la postérité de l’œuvre de son compatriote. »

Comme Jules Renard, quand je pense aux livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être heureux. Mais parfois, je me retrouve pris en tenaille par le dilemme de soit relire mes coups de cœur du passé ou savourer des découvertes. Millénium 4 fait certainement partie des chef d’œuvres que je compte relire. J’ai hâte de pouvoir comparer ce que toi mon autre, a ressenti en le lisant en septembre 2015, avec ce que je ressentirai à la relecture des années après. En tout cas, il n’y a pas de doute que je me sente honoré de participer à la postérité de Mikael et Lisbeth en les faisant vivre dans mon imaginaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réponse sur « La résurrection de septembre 2015 »

  1. Ping: Les problèmes des autres lecteurs… – Fée moi lire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s