Libération du pardon

Être seul au milieu de la foule. Être seul au milieu des milliers de publications en ligne, de ses amis des réseaux sociaux. La solitude se décline sous diverses formes. Les analyses de cette souffrance occultent parfois une racine essentielle. Les peines de la solitude pourraient être engendrées par l’incapacité à savourer sa propre compagnie. S’accepter et s’approprier son identité requiert une connaissance experte de soi. Un trésor qui se capte et s’entretient avec patience […]

Read More…

L’adresse du goût

Être dans un lieu qui a une âme, transcende. Consciemment ou inconsciemment. Le quartier de Montmartre regorge de ces lieux. Observer les artistes de la place du Tertre donner vie à des chef-d ’œuvres ne laisse personne indifférent. À celui ou celle qui resterait insensible à ce déploiement de talents artistiques, tout espoir ne serait […]

Read More…

La page blanche contournée

Tant de conversations s’engagent par une question vidée de son sens : « Comment vas-tu ? ». La réponse apporte rarement un éclairage sur comment va réellement une personne. Car cette réponse sort aussi machinalement que la question. Mon aversion pour les échanges superficiels m’a mené à adopter des alternatives : « À quoi as-tu […]

Read More…

La dissertation de juillet – 3ème partie

Cher journal des émotions, Ils sont trois en ce mois de juillet. Trois articles sur ce thème délicat à aborder à la première personne du singulier, ou du pluriel. Trois, comme le nombre de protagonistes de beaucoup d’histoires d’adultère. Il n’existe pas assez d’heures dans une journée pour analyser de manière exhaustive ce phénomène de […]

Read More…

La dissertation de juillet – 2ème partie

Cher journal des émotions, L’existence humaine est faite de choix. Ils sont intrinsèques à la vie. Ils peuvent y mettre fin, ils peuvent la sauver, ou influencer son cours. Pendant dix ans, Sabrina a choisi de garder pour elle une expérience déchirante. Dans son entourage, une seule personne est dans la confidence de son foudroyant […]

Read More…

La dissertation de juillet – 1ère partie

Cher journal des émotions, Presque personne n’y échappe. Nombreuses sont les personnes qui sont touchées de près ou de loin par l’infidélité. Quelle que soit la culture, quel que soit le pays, quel que soit l’âge. Même ceux et celles qui ont le privilège de n’avoir jamais trompé ou été trompé, connaissent dans leur entourage […]

Read More…

Le climax de mars

Cher journal des émotions, La thérapie des maux par les mots a forgé ma vie. L’impératif d’écrire m’est vital. Avec le temps, vint le choix de partager des fruits de cette activité solitaire. C’est la passion de l’échange des idées qui a nourri cette démarche. Je n’aspire pas à être un penseur aux solutions éclatantes. […]

Read More…

Au poète de la Teranga

Notre clé pour la liberté fut l’amour des mots. Tôt, sans tout comprendre, nous nous sommes jetés dans cette conquête de notre intérieur armés de nos plumes. La première certitude de mon existence fut celle du plaisir vital d’écrire. La seconde certitude fut le plaisir ardant de l’écriture à quatre mains avec toi, poète de […]

Read More…

Les mille vallées à l’horizon – 2ème partie

25 ans. Le sang a coulé sous les ponts. Malgré le temps qui passe, nos plaies rwandaises restent béantes de l’intérieur. Nos cicatrices nous rappellent tous les jours le vide laissé par les nôtres. Ces êtres chers que les courants féroces du fleuve de sang nous ont arraché. Le vide laissé ne pourra jamais être […]

Read More…

La générosité à l’horizon

La nature nous a doté du goût. Le mien exclu bières et vins. Ce n’est ni pour des raisons religieuses, ni pour des raisons de santé. Certains pensent que c’est faire preuve de grande discipline personnelle que de se priver d’alcool. L’idée que l’on puisse tout simplement ne pas aimer cela, semble complexe à concevoir. […]

Read More…