Le climax de mars

Cher journal des émotions, La thérapie des maux par les mots a forgé ma vie. L’impératif d’écrire m’est vital. Avec le temps, vint le choix de partager des fruits de cette activité solitaire. C’est la passion de l’échange des idées qui a nourri cette démarche. Je n’aspire pas à être un penseur aux solutions éclatantes. […]

Read More…

Au poète de la Teranga

Notre clé pour la liberté fut l’amour des mots. Tôt, sans tout comprendre, nous nous sommes jetés dans cette conquête de notre intérieur armés de nos plumes. La première certitude de mon existence fut celle du plaisir vital d’écrire. La seconde certitude fut le plaisir ardant de l’écriture à quatre mains avec toi, poète de […]

Read More…

Les mille vallées à l’horizon – 2ème partie

25 ans. Le sang a coulé sous les ponts. Malgré le temps qui passe, nos plaies rwandaises restent béantes de l’intérieur. Nos cicatrices nous rappellent tous les jours le vide laissé par les nôtres. Ces êtres chers que les courants féroces du fleuve de sang nous ont arraché. Le vide laissé ne pourra jamais être […]

Read More…

La générosité à l’horizon

La nature nous a doté du goût. Le mien exclu bières et vins. Ce n’est ni pour des raisons religieuses, ni pour des raisons de santé. Certains pensent que c’est faire preuve de grande discipline personnelle que de se priver d’alcool. L’idée que l’on puisse tout simplement ne pas aimer cela, semble complexe à concevoir. […]

Read More…

La méditation à l’horizon – 1ère partie

Qu’elle est pure cette joie sur le visage d’un nourrisson faisant ses premiers pas ! Si seulement il pouvait mettre des mots sur ses émotions au moment de l’étreinte qu’il reçoit de ses parents le félicitant. Avant d’être un risque, sa vulnérabilité est un atout. Il absorbe mieux qu’un adulte la plénitude d’un câlin et […]

Read More…

La liberté à l’horizon

Être né libre et égal aux autres ne prédestine pas à la liberté. C’est un coup de pouce, certes. Ce n’est pas une garantie. J’aurais pu venir au monde à une époque où les personnes qui avaient ma mélanine naissaient avec des chaines aux pieds. À jamais, je suis reconnaissant pour les sacrifices qui ont […]

Read More…

La dissertation d’août

Cher journal des émotions, Nos vies sont truffées de paradoxes. Celui auquel j’ai eu droit en ce doux dimanche matin d’août est mémorable. C’est avec une triste joie que j’ai accepté de m’atteler à un exercice de dissertation proposé par un ami. Le tumulte traversé par son couple l’a conduit à l’envie de m’associer à […]

Read More…

Une exploration salutaire

Chère Victoire Tuaillon, Votre podcast « Les couilles sur la table » est d’une fraîcheur intellectuelle salutaire. Les analyses des masculinités, que vous y faites avec vos invités, percutent de pertinences pour s’ériger en chef d’œuvre au fil des épisodes. Les pistes de réflexion qui y sont semées ont fait fleurir en moi une libération inattendue. Par la même occasion, le désir de témoigner de mon expérience bourgeonna.

Read More…

Le retour de mars – 2ème partie

Cher journal des émotions, Ce n’était qu’une blague entre amis. Pourtant, elle s’est avérée être la genèse d’une forme de renaissance en janvier. Selon que nous soyons un homme ou une femme, nous sommes soumis à des normes sociales qui conditionnent différemment nos rapports à la sexualité. Il semble communément acquis qu’il serait plus facile pour une femme de s’abstenir d’activités sexuelles pendant une longue période. […]

Read More…

Le retour de mars – 1ère partie

Cher journal des émotions, En ce début d’année 2018, je suis en bonne voie pour être remis sur pied. Coûte que coûte, il me faut aussi éviter de pécher par excès de confiance. Car tant de fois, j’ai pensé avoir sorti la tête de l’eau, puis je me suis retrouvé enfoncé dans le même marasme aussitôt. Cette léthargie que j’ai cru être ma maladie […]

Read More…